hém-


hém-

⇒HÉM(A)-, HÉMAT(O)-, HÉMO-, (HÉM-, HÉMA-, HÉMAT-, HÉMATO-)élém. formants
Premier élém. tiré du gr. , - « sang » et entrant dans la constr. de nombreux mots sav. appartenant notamment au domaine de l'anat., de la biol., de la méd., de la physiologie.
I. — [Forme hém(a)-]
A. — [Le 2e élém. est un subst.] V. hémarthrose et aussi :
hémadynamomètre, hémodynamomètre, subst. masc., physiol. « Manomètre servant à mesurer la pression sanguine dans les veines et les artères ». Cet appareil était lui-même une conjugaison de l'antique sphygmomètre et du cylindre enregistreur que Ludwig avait ajouté, dans son fameux kymographe (1846), à l'hémadynamomètre construit, en 1827, par Poiseuille (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 481)
hémagglutinine, subst. fém. méd. « Agglutinine qui a pour effet d'agglutiner les hématies » (d'apr. Méd. Flamm. 1975)
B. — [Le 2e élém. est issu du gr.] :
hémaphéine (-phéine, de « brun »), subst. fém., méd. « Matière brune retirée du sang dans certains ictères ». Hémaphéique, adj., dér., méd. « Qui concerne l'hémaphéine ». C'est en partant des connaissances acquises à l'aide de cette nouvelle technique de mesure que Gilbert et Lereboulet ont décrit l'ictère léger acholurique avec urobilinurie dénommé jusqu'à eux « ictère méta-pigmentaire ou hémaphéique » (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 221)
II. — [Forme hémat(o)-]
A. — [le 2e élém. est un subst.] V. hématome et aussi :
hémateux, -euse, adj. « Relatif au sang ». Dermatose hémateuse (Lar. 20e)
hématoglobuline, subst. fém., biochim. Synon. de hémoglobine. Il se forme bientôt à la surface du liquide une écume formée d'albumine et d'hématoglobuline coagulées qui emprisonne le noir et les impuretés du sucre (ROBERTY, Sucr., 1922, p. 86)
B. — [Le 2e élém. est issu du gr.] V. hématémèse, hématidrose, hématogène, hématologie et aussi :
hématoblaste, subst. masc., biol. « Un des éléments cellulaires du sang ». (Dict. XIXe et XXe s.)
hématocarpe, adj. bot. « Qui a des fruits tachetés de rouge ». (Dict. XIXe et XXe s.)
hématocrite (-crite, du gr. « juge, arbitre »), subst. masc., biol. 1. « Rapport des éléments figurés du sang à son volume total » (Méd. Biol. t. 2 1971). 2. « Dispositif pour la mesure de la vitesse de sédimentation » (Méd. Biol. t. 2 1971). Le rapport volumétrique entre les globules rouges et le plasma s'apprécie à l'hématocrite (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 637)
hématolyse, subst. fém., biol. Synon. de hémolyse
hématomyélie, subst. fém., méd. « Hémorragie de la moelle épinière ». Un choc important ou de petits chocs multiples et répétés peuvent déclencher une hémorragie à l'intérieur de la moelle appelée hématomyélie (QUILLET Méd. 1965, p. 351)
hématophage, adj. « Qui se nourrit de sang ». Chez les insectes, les premières vérifications expérimentales furent tentées sur une punaise hématophage Rhodnius Prolixus par l'éminent physiologiste V. B. Wigglesworth (1933-39) (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 675)
III. — [Forme hémo-]
A. — [Le 2e élém. est un subst.] V. hémoculture, hémoglobine et aussi :
hémodiagnostic, subst. masc., méd. « Méthode de diagnostic biologique rapide de certaines infections par examen du sang ». Mais nous devons à P. Ravaut, Levaditi et Maissler une autre méthode de diagnostic biologique qu'il convient de ne pas oublier : l'hémodiagnostic (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 28)
hémodialyse, subst. fém. « Extraction de certains produits toxiques du sang par diffusion à travers une membrane semi-perméable, le plus souvent artificielle » (Méd. Biol. t. 2 1971). Une décennie supplémentaire s'écoula avant que l'hémodialyse ne devint un des éléments essentiels du traitement de l'insuffisance rénale aiguë, c'est-à-dire des affections rénales susceptibles de guérir dans un délai de deux à quatre semaines (Sc. et Avenir, 1979, n° 28, p. 62)
hémodynamomètre (supra I A hémadynamomètre). Le point central du cœur de la moelle, c'est au niveau de la région cilio-spinale. Voir avec l'hémodynamomètre (C. BERNARD, Notes, 1860, p. 88)
hémoprotéine, subst. fém., biochim. « Protéine du sang ». Certains ferments autres que les hémoprotéines possèdent la propriété d'activer l'oxygène (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 743)
B. — [Le 2e élém. est un élém. issu du gr.] V. hémolyse, hémophilie et aussi :
hémochromatose (hémo- + chromato- + -ose), subst. fém., méd. « Anomalie du métabolisme du fer caractérisée par une mélanodermie ». Au cours de certaines maladies par surcharge ferrugineuse diffuse comme les hémochromatoses, l'atteinte du foie est particulièrement précoce (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 691)
hémogénie (hémo- + -génie), subst. fém., méd. « Toute maladie caractérisée par des hémorragies répétées de causes diverses ». Maladies hémorragiques : hémophilie, hémogénie, purpura, leucémie (QUILLET Méd. 1965, p. 356). Hémogénique, adj., dér. « Qui concerne l'hémogénie ». On admet actuellement que l'éruption purpurique appartient à la catégorie des purpuras vasculaires (...) : les tests hémogéniques y font le plus souvent défaut, mais le signe du lacet est positif à la phase aiguë (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 565)
hémogramme (hémo- + -gramme), subst. masc. 1. « Résultat de l'analyse quantitative et qualitative des éléments figurés contenus dans 1 mm3 de sang » (Méd. Biol. t. 2 1971). 2. « Courbe montrant les variations de diamètre des leucocytes ou des érythrocytes » (Méd. Biol. t. 2 1971)
hémopathie (hémo- + -pathie), subst. fém., méd. « Maladie du sang ». L'étude cytologique de ce grand centre sanguiformateur qu'est la moelle osseuse permet de détecter précocement les hémopathies (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963p. 638)
hémothérapie (hémo- + -thérapie), subst. fém., méd. « Méthode thérapeutique consistant à administrer du sang par voie orale, sous-cutanée ou intraveineuse ». On a beaucoup préconisé dernièrement les injections de sang citraté d'animaux guéris à des animaux non encore atteints. Cette méthode de l'hémothérapie donne d'heureux résultats et évite la mortalité des veaux et des agneaux (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 228).
Prononc. : [em(a)], [emat(o)], [emo] ou [--] en position inaccentuée. Bbg. COTTEZ 1980, p. 182.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hem — hem …   Dictionnaire des rimes

  • hem — hem·a·chate; hem·a·tin; hem·a·tin·om·e·ter; hem·a·tite; hem·a·tit·ic; hem·a·to·blast; hem·a·to·cele; hem·a·to·chrome; hem·a·to·col·pos; hem·a·to·cryal; hem·a·to·cyte; hem·a·tog·e·nous; hem·a·to·gone; hem·a·to·lite; hem·a·to·log·ic;… …   English syllables

  • hem — [ ɛm; hɛm ] interj. • XVIe; onomat. ♦ Interjection servant à appeler (⇒ hé, holà), à interroger (⇒ hein), à exprimer le doute, un scepticisme moqueur, certains sous entendus (⇒ hum). « Hem ? quoi ? que voulez vous ? » (Marivaux). ♢ Onomatopée… …   Encyclopédie Universelle

  • hem — 1. (hèm ) interj. 1°   On s en sert pour appeler. Hem, hem, venez çà. 2°   On s en sert aussi pour interroger. •   As tu l effronterie de m assurer que tu n as rien vu ? hem ! réponds, parle, HAUTEROCHE le Coch. 3. •   Beau père, ainsi je crois… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Hem — Escudo …   Wikipedia Español

  • Hem — Hem, v. t. [imp. & p. p. {Hemmed}; p. pr. & vb. n. {Hemming}.] 1. To form a hem or border to; to fold and sew down the edge of. Wordsworth. [1913 Webster] 2. To border; to edge [1913 Webster] All the skirt about Was hemmed with golden fringe.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hem — bezeichnet: eine Gemeinde in der französischen Region Nord Pas de Calais, siehe Hem (Nord) eine Ortschaft in der Skive Kommune in Dänemark, siehe Hem (Dänemark) eine Band aus Brooklyn, New York City, siehe Hem (Band) Hem ist der Familienname… …   Deutsch Wikipedia

  • hem — HEM, hemuri, s.n. Nucleu al hemoglobinei şi al altor pigmenţi respiratori celulari, de care se leagă un ion de fier. – Din fr. hème Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  hem s. n., pl. hémuri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar… …   Dicționar Român

  • hem — hem1 [hem] n. [ME < OE, akin to MLowG ham, enclosed piece of land < IE base * kem , to compress, impede > HAMPER1] 1. the border on a garment or piece of cloth, usually made by folding the edge and sewing it down 2. any border, edge, or… …   English World dictionary

  • Hem — Hem, v. i. [[root]15. See {Hem}, interj.] To make the sound expressed by the word hem; hence, to hesitate in speaking. Hem, and stroke thy beard. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hem — Hem, n. [AS. hem, border, margin; cf. Fries. h[ a]mel, Prov. G. hammel hem of mire or dirt.] 1. The edge or border of a garment or cloth, doubled over and sewed, to strengthen it and prevent raveling. [1913 Webster] 2. Border; edge; margin. Hem… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.